L’étude est une activité qui demande beaucoup de temps et d’énergie, mais elle est indispensable pour progresser dans les domaines universitaires et professionnels, ainsi que pour l’épanouissement personnel. De l’enseignement obligatoire aux programmes spécialisés, continuer à s’améliorer et à progresser par l’étude et la pratique de différents sujets peut nous aider à atteindre nos objectifs professionnels et personnels. Des initiatives telles que les bourses Santander nous permettent de poursuivre ce développement de carrière par la formation. Pour tirer le meilleur parti de ces programmes de formation ou d’autres, il convient de garder à l’esprit plusieurs éléments relatifs aux techniques d’étude.

Techniques d’étude

Étudier ne consiste pas seulement à passer des heures devant des documents. Il existe des techniques d’étude bien plus efficaces qui vous permettent de tirer le meilleur parti de votre temps et de maximiser les connaissances que vous assimilez. Dans cet article, vous découvrirez les techniques à éviter et celles qui sont les plus efficaces en matière d’apprentissage.

Techniques traditionnelles

L’une des idées les plus courantes sur l’étude est qu’elle consiste à souligner des notes et des documents, à faire des résumés et des schémas, à prendre des notes, à lire les documents résumés et à les relire jusqu’à ce que vous les ayez appris. Malgré la notoriété de ces méthodes, plusieurs études recommandent d’éviter ces techniques d’étude. Souligner et résumer peut donner un faux sentiment de contrôle sur la matière, ce qui nuit à la mémorisation. Ces études soulignent que, pour assurer un apprentissage efficace, il est nécessaire de trouver des techniques non seulement pour mémoriser, mais aussi pour limiter l’oubli. Parmi ces stratégies, la plus notable est celle de la pratique.

Exercices pratiques

Bien que les examens, lorsqu’ils influencent les résultats scolaires, soient une source d’inquiétude et d’anxiété, il existe des moyens de les utiliser à son avantage. Il semble y avoir un lien entre le fait de passer des tests et des quiz pratiques juste après avoir lu un texte et le fait de mieux le mémoriser. Des tests et des quiz simples permettent de fixer les connaissances de manière plus durable que la relecture, car ils relient la matière étudiée à une réalité pratique. Par exemple, une bonne technique d’étude pourrait consister à combiner la lecture rapide c’est à dire apprendre plus en lisant des différents documents avec des exercices de compréhension bien sûr.

Collaboration

Il y a plusieurs avantages à étudier ensemble. D’une part, l’échange de règles mnémoniques et autres astuces pour consolider les connaissances peut être très avantageux, mais ce n’est pas tout. La conversation sur le sujet et, lorsque le sujet le permet, la discussion et l’échange d’opinions sur le sujet sont une autre façon de mettre les connaissances en pratique, et la variété des stimuli fixe la mémoire plus efficacement. Si possible, il est également très bénéfique d’enseigner le sujet, car il faut une compréhension profonde de la matière pour instruire les autres, et cela permet d’ancrer les connaissances les plus importantes.

Variété

Il peut être tentant de se concentrer sur un seul sujet et de le répéter, mais les recherches montrent que ce n’est peut-être pas la meilleure approche. L’intercalation de différents sujets semble stimuler l’apprentissage plus que la répétition continue, surtout lorsque des points communs peuvent être trouvés entre les différents sujets. En plus d’encourager l’apprentissage, cela peut contribuer à développer des compétences pluridisciplinaires. Pour combiner efficacement les sujets, il est très utile de planifier à l’avance.

Planification et stratégie

L’organisation est essentielle pour développer des compétences d’étude efficaces. Sachant que la mémoire est particulièrement sensible au stress, il va de soi que des délais courts peuvent affecter les performances académiques, de sorte que le matériel d’étude doit être réparti sur le temps disponible. Une stratégie qui tient compte des délais, de la densité et de la difficulté des sujets, de l’importance des pauses et des avantages d’intercaler différents sujets peut être la solution en cas de manque de concentration et de problèmes de mémoire.

 

Concentration et repos

La capacité de concentration pendant les études est limitée et varie d’une personne à l’autre, il n’y a donc pas de période optimale applicable à tous. Dans tous les cas, le repos est nécessaire et son absence a de graves conséquences sur les capacités d’analyse, de synthèse et de mémorisation. C’est pourquoi les techniques de pratique répétitive échouent souvent : la pratique espacée semble être plus efficace à long terme que la pratique intensive. Pour savoir comment organiser les temps d’étude et de repos, il est essentiel d’être conscient de ses propres limites, tant physiques que psychologiques, et de les respecter.

 

Catégories : Coaching

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.